Adieu Mongolie

24/10/2011
Adieu Mongolie

En février, nous écrivions que le Département de l’Education de la région autonome de Mongolie intérieure (Chine) avait demandé au consultant Fidèle Panou d’identifier 200 étudiants togolais susceptibles de bénéficier d’une bourse pour aller étudier sur place.

M. Panou avait alors sollicité l’aide au Togo de Mawutoé D’Alméda, ancien ministre chargé des Relations avec les institutions de la République. 

Problème, l’ancien membre du gouvernement a bien trouvé les volontaires et les parents prêts à mettre la main à la poche pour aider leurs rejetons, mais il n’a jamais envoyé aux autorités de Mongolie les 50 millions de Fcfa collectés. Et il se retrouve aujourd’hui sous les verrous pour escroquerie et abus de confiance. 

« Il est inadmissible qu’au moment où nous nous battons pour aider nos frères au pays à avoir accès à une formation de qualité, un seul individu décide de mettre tout à l’eau », a déclaré Fidèle Panou, promoteur du programme des bourses chinoises pour le Togo. 

Lire l’interview publiée le 7 février 2011

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.

Transformation numérique : le revers de la médaille

Tech & Web

La transformation numérique a bouleversé le quotidien de nombreux Togolais. Mais de nouvelles menaces sont en plein essor.

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.