Klassou : ‘Il n’y a pas de problème sans solution’

29/09/2017
Klassou : ‘Il n’y a pas de problème sans solution’

Komi Selom Klassou

Le Premier ministre a reçu vendredi la version finale du projet du statut particulier des enseignants. Cette nouvelle mouture est le fruit des discussions entre les pouvoirs publics et les syndicats.

‘Tous les acteurs sont parvenus à un consensus. Comme aucune œuvre humaine n’est parfaite, nous pensons que des améliorations de manière globale seront encore apportées’, a déclaré Komi Selom Klassou.

Pour le chef du gouvernement, cet accord est la preuve que tout différend se règle toujours autour d’une table. ‘Il n’y a pas de problème sans solution’. 

Outre ce statut, les autorités de tutelle ont annoncé une augmentation de 5000 Fcfa de la prime unique accordée depuis mars 2017. Par ailleurs, les problèmes liés aux prélèvements opérés sur les salaires de certains personnels auxiliaires ont été réglés. 

Enfin, 12.000 enseignants auxiliaires ont été définitivement  intégrés dans la fonction publique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.