Nouvelles perturbations dans le public

07/02/2018
Nouvelles perturbations dans le public

Les premiers pénalisés sont les écoliers

Les enseignants du primaire et du secondaire ont déclenché une nouvelle grève de 48h. Les cours sont perturbés dans un certain nombre d’établissements publics dans la capitale et en province.

Les syndicalistes ont préféré quitter la table des discussions avec le gouvernement pour se mettre à l’arrêt.

‘Il y a une volonté de faire perdurer la crise dans l’éducation en reléguant au dernier rang cette question prioritaire. Cette question doit être achevée en un temps record afin d’apporter l’accalmie et de permettre d’aborder les autres questions dans la sérénité’, expliquent les enseignants.

Ils réclament l’amélioration de leurs conditions de vie, notamment des revalorisations salariales et le règlement de la question des primes et des indemnités.

Et comme à chaque fois, ce sont les élèves qui sont pris en otages.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.