Reprise des cours à l’Université de Lomé

09/06/2011
Reprise des cours à l’Université de Lomé

Les cours ont repris jeudi à l’Université de Lomé (UL). "Nous n'avons aucun intérêt à perdre cette année. La réouverture est une très bonne chose, mais nous souhaitons maintenant que les autorités prennent au sérieux nos revendications pour qu'il n'y ait plus de troubles à la fac ", a déclaré Jocelyne Adabra étudiante en deuxième année à la Faculté de droit.
Mercredi un groupe d'étudiants, appartenant à un petit syndicat pourtant signataire de l’accord tripartite, avait tenté d'organiser un Sit-in devant l'entrée principale du campus pour contester la validité du document parlant d’un simple « procès verbal ».
Pour prévenir des troubles éventuels, des policiers étaient stationnés dans la matinée à proximité de l’université.
Des échauffourées s’étaient produits fin mai sur le campus obligeant l’administration à une fermeture temporaire. Les étudiants réclamaient un réaménagement du système LMD (licence, master doctorat) et l’octroi de bourses.
Lundi des négociations marathon entre le gouvernement, les responsables de l’UL et les syndicats d’étudiants avaient abouti à un accord permettant la reprise des cours.
S’agissant de la formation LMD, le Togo n’est pas une exception ; la plupart des universités

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.