Diversité biologique et changements climatiques

20/05/2016
Diversité biologique et changements climatiques

Lutter contre la déperdition de la biodiversité

Trois milliards de Fca ont été accordés au Togo dans le cadre du 6e Fonds de l’ONU pour l’environnement mondial (FEM6, 2014-2018).

Le FEM est un organisme dédié à la coopération internationale ayant pour vocation de financer des initiatives engagées dans la lutte contre les principales menaces qui pèsent actuellement sur l’environnement de la planète : la déperdition de la biodiversité, le changement climatique, la dégradation des eaux internationales, l’appauvrissement de la couche d’ozone, la dégradation des sols et les polluants organiques persistants (POP).

Le Fond travaille en partenariat avec le secteur privé, les ONG ainsi que les organisations internationales pour traiter des enjeux environnementaux au niveau mondial, tout en soutenant les initiatives de développement durable au niveau national. 

‘La stratégie-pays a retenu plusieurs sites, Bombouaka, le bassin versant de la rivière Kara et le complexe fluvio-lagunaire du Sud-Togo. 70% des financements jusqu’en 2018 vont aux projets communautaires qui sont localisés dans ces zones’, explique Koffi Eli Atri, le coordonnateur du programme.

Le FEM6 concerne spécifiquement trois domaines : la diversité biologique, les changements climatiques et la dégradation des terres.

Le FEM5 avait donné d’excellents résultats. Il avait permis au Togo de mettre en œuvre le Projet de gestion intégré des catastrophes et des terres (PGICT) et d’adapter la production agricole aux changements climatiques.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.