Sous le sable chaud, la justice veille

05/07/2017
Sous le sable chaud, la justice veille

Protection du littoral

L’utilisation de sable marin est interdite depuis de nombreuses années au Togo. Une mesure destinée à freiner l’érosion côtière. 

Pourtant les carrières sauvages sont toujours en activité avec le va et vient des camions de jour comme de nuit. 

L’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) dispose de la liste de l’ensemble des sites illégaux fonctionnant en mode quasi industriel.

Récemment des interpellations ont eu lieu en flagrant délit et des amendes infligées aux responsables. Mais les sanctions pécuniaires trop faibles ne sont pas de nature à dissuader les exploitants.

Koffi Adadi, le directeur d’ANGE est bien décidé à faire respecter la loi et à demander à la justice d’être beaucoup plus sévère.

Déjà victime d’une inquiétante érosion de ses côtes, le Togo n’a pas l’intention de tolérer plus longtemps de telles pratiques qui, de l’avis des experts, accélèrent ce phénomène naturel.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Transformation numérique : le revers de la médaille

Tech & Web

La transformation numérique a bouleversé le quotidien de nombreux Togolais. Mais de nouvelles menaces sont en plein essor.

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).