Pas de quartier pour les délinquants

07/11/2018
Pas de quartier pour les délinquants

Les membres du GIPN sont des professionnels aguerris

Les hommes du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale) ont abattu 4 malfaiteurs dans la nuit de lundi à mardi à Lomé. Ils avaient ouvert le feu sur une patrouille. 

Deux autres individus ont été appréhendés la même nuit, le premier pour cambriolage et le second pour attaque à l’arme blanche. La victime est décédée quelques heures plus tard au CHU de Lomé.

La délinquance touche la capitale et les grandes villes de l’intérieur du pays. Le taux de criminalité reste stable depuis plusieurs années, mais le climat d’inquiétude est perceptible dans la population.

Il n’est pas rare de voir des habitants lyncher des délinquants parfois pour le vol d’une moto.

Le ministère de la Sécurité a renforcé les patrouilles et réalise de nombreux contrôles la nuit.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.