Pas de quartier pour les délinquants

07/11/2018
Pas de quartier pour les délinquants

Les membres du GIPN sont des professionnels aguerris

Les hommes du GIPN (Groupement d’intervention de la police nationale) ont abattu 4 malfaiteurs dans la nuit de lundi à mardi à Lomé. Ils avaient ouvert le feu sur une patrouille. 

Deux autres individus ont été appréhendés la même nuit, le premier pour cambriolage et le second pour attaque à l’arme blanche. La victime est décédée quelques heures plus tard au CHU de Lomé.

La délinquance touche la capitale et les grandes villes de l’intérieur du pays. Le taux de criminalité reste stable depuis plusieurs années, mais le climat d’inquiétude est perceptible dans la population.

Il n’est pas rare de voir des habitants lyncher des délinquants parfois pour le vol d’une moto.

Le ministère de la Sécurité a renforcé les patrouilles et réalise de nombreux contrôles la nuit.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Effets induits

Développement

Les interventions de la Banque mondiale au Togo ont été bénéfiques dans de nombreux secteurs.

Nouveau drame de la route

Faits divers

Neuf personnes ont été tuées jeudi dans accident à Wahala (région des plateaux). 

Bannissement à vie

Sport

L’arbitre togolais Kokou Hougnimon Fagla a été banni à vie par la FIFA de toute activité liée au football.

L'Afrique de l'Ouest sécurise son espace maritime

Coopération

33 pays, dont le Togo, participent à l'exercice Obangame Express sous commandement américain.