Sale temps pour les trafiquants

04/02/2014
Sale temps pour les trafiquants

4 tonnes d’ivoire ont été saisies la semaine dernière au Togo dans des conteneurs en partance pour le Vietnam.

‘Le Togo ne peut servir de couloir de transit à ce trafic, source de blanchiment d’argent et de déstabilisation. Une des mesures prises par le gouvernement est d’installer au Port autonome de Lomé, un dispositif de contrôle qui scanne tous les conteneurs à l’exportation. C’est ce 

qui a permis de découvrir la cargaison d’ivoire’, a déclaré mardi le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, lors d’une rencontre avec la presse.

Le trafic d’ivoire est un phénomène récent au Togo, apparu il y a trois ans, mais les prises se multiplient.

Entre août 2013 et janvier 2014, près de 5 tonnes ont été découvertes à Lomé et 15 trafiquants arrêtés.

En outre, les douanes de Malaisie et de Hong Kong ont saisi l’année dernière près de 9 tonnes d’ivoire en provenance du Togo.

Photo : une partie du stock saisi a été présenté mardi à la presse

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.