Sale temps pour les trafiquants

04/02/2014
Sale temps pour les trafiquants

4 tonnes d’ivoire ont été saisies la semaine dernière au Togo dans des conteneurs en partance pour le Vietnam.

‘Le Togo ne peut servir de couloir de transit à ce trafic, source de blanchiment d’argent et de déstabilisation. Une des mesures prises par le gouvernement est d’installer au Port autonome de Lomé, un dispositif de contrôle qui scanne tous les conteneurs à l’exportation. C’est ce 

qui a permis de découvrir la cargaison d’ivoire’, a déclaré mardi le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, lors d’une rencontre avec la presse.

Le trafic d’ivoire est un phénomène récent au Togo, apparu il y a trois ans, mais les prises se multiplient.

Entre août 2013 et janvier 2014, près de 5 tonnes ont été découvertes à Lomé et 15 trafiquants arrêtés.

En outre, les douanes de Malaisie et de Hong Kong ont saisi l’année dernière près de 9 tonnes d’ivoire en provenance du Togo.

Photo : une partie du stock saisi a été présenté mardi à la presse

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.

Mobilisation des cardiologues à Lomé

Santé

Lomé accueille du 20 au 22 février la seconde édition du congrès de cardiologie. Les maladies cardiovasculaires font des ravages au Togo.