50 milliards de dollars en faveur de l’Afrique

22/09/2018
50 milliards de dollars en faveur de l’Afrique

La BDC est présente dans la plupart des pays africains dont le Togo

La Banque de développement de Chine (BDC), le plus grand établissement financier de développement du monde, a canalisé plus de 50 milliards de dollars d'investissements et de financements en faveur de l’Afrique, apprend-on samedi de source officielle.

La BDC a financé 500 projets répartis dans 43 pays africains, a précisé Liu Yong, le porte-parole et économiste en chef de l’institution.

Il a indiqué que les financements s’étaient orientés vers les infrastructures, l'énergie, l'exploitation minière, les télécommunications, le secteur bancaire.

La BCD s'est engagée à investir dans les prochains mois 4,6 milliards de dollars dans plus de 90 projets dans 36 pays africains. 

Les prêts spéciaux de la Banque destinés aux petites et moyennes entreprises africaines de 32 pays ont vu leur quota augmenter à 6 milliards, dont 4,2 milliards de dollars de prêts.

La BDC est actionnaire depuis 2004 de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) qui couvre les 8 pays de l’UEMOA.

Elle met régulièrement à disposition de la BOAD des crédits de plusieurs dizaines de millions de dollars pour lui permettre de financer des projets de développement publics et privés dans la zone UEMOA.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique