93% des prêts FNFI ont été remboursés

18/09/2018
93% des prêts FNFI ont été remboursés

Mazamesso Assih

Depuis sa création, le Fonds national de la finance inclusive et ses partenaires ont accordé pour plus de 75 milliards de Fcfa de prêts à un million et demi de Togolais.

Bonne surprise, le taux de remboursement est exceptionnel, 93%*, à en croire les responsables du FNFI. Bien mieux que l’année dernière (62%).

‘C’est un très bon indicateur en terme de qualité du portefeuille. Nous prêtons certes aux personnes défavorisées, mais ils remboursent bien. Naturellement, il y a aura toujours des impayés’, a déclaré mardi Mazamesso Assih, la secrétaire d’Etat chargée de la Finance inclusive.   

Elle a annoncé un désengagement progressif de l’Etat du Fonds ; les banques et les institutions de micro-crédit prendront le relais.

D’ici 2019, le FNFI obtiendra son autonomie financière. Mais ces évolutions ne signifient pas une réduction de la voilure et des prêts accordés à ceux qui en ont le plus besoins, femmes, jeunes, artisans, agriculteurs …

‘Il faut prendre des dispositions pour la pérennisation de cet outil. Quelques soient les priorités de l’Etat, nous devons permettre aux populations de trouver des solutions à leurs besoins financiers. Le FNFI va voler de ses propres ailes avec les mêmes qualités de services’, a précisé Mme Assih. 

______

* 93% de remboursement du FNFI aux institutions financières et 84% des populations au FNFI

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique