Banque mondiale : grande flexibilité de l'appui budgétaire

25/09/2014
Banque mondiale : grande flexibilité de l'appui budgétaire

Makhtar Diop (G) et Faure Gnassingbé

Le portefeuille de la Banque mondiale au Togo est important. L’institution apporte un appui budgétaire qui se caractérise par une grande flexibilité qui permet au gouvernement d’ajuster et d’allouer les ressources en fonction des priorités. C’est ce qu’à rappelé Makhtar Diop, le vice-président de la BM pour la région Afrique à l’issue d’une rencontre jeudi à New-York avec le président Faure Gnassingbé.

M. Diop a indiqué que son institution finalisait avec les autorités de Lomé un programme permettant d’augmenter les ressources mises à la disposition du pays. 

Le responsable de la Banque a confié qu’il avait évoqué avec le chef de l’Etat la situation concernant la propagation du virus Ebola en Afrique de l’Ouest.

‘Le président Faure Gnassingbé est extrêmement attentif à l’évolution de l’épidémie et souhaite que la Banque mondiale puisse aider le Togo au cas le virus se propagerait dans son pays. Notre institution répondra présent. Mais pour le moment, fort heureusement, le Togo n’est pas touché’, a expliqué Makhtar Diop.

La Banque mondiale vient de dégager 400 millions de dollars en faveur des pays touchés et de ceux susceptibles de l’être.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.