Bonnes perspectives de croissance, selon le FMI

17/09/2014
Bonnes perspectives de croissance, selon le FMI

Montfort Mlachila

Montfort Mlachila, chef de la mission du FMI pour le Togo a noté mercredi avec satisfaction les bonnes perspectives de croissance pour le pays.

Il a salué les avancées enregistrées en si peu de temps par le Togo dans l’exécution budgétaire et les progrès obtenus sur les réformes au niveau structurel. 

Le développement du cadre macro-économique et les perspectives économiques vont permettre d’enclencher le cap vers l’émergence, a-t-il souligné.

M. Mlachila a également salué les efforts menés par les autorités en matière de réformes économiques afin d’assurer une gestion transparente des fonds de l’Etat, en assainissant les finances publiques et en combattant la corruption dans les services publics.

Le représentant du Fonds monétaire international s’est félicité de la création de l’Office togolais des recettes (OTR) – fusion des deux régies de l’Etat, impôts et douane – un projet soutenu depuis l’origine par le FMI.

Montfort Mlachila est à la tête d’une équipe du Fonds dans le cadre de la mission périodique. Son objectif est de passer en revue l’évolution récente de la situation économique et les projets qui seront contenus dans le budget 2015. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.