Cap sur la modernisation

23/06/2014
Cap sur la modernisation

Djossou Sémodji

Le Togo va ratifier le protocole d’amendement à la convention internationale pour la simplification et l’harmonisation des régimes douaniers adoptée à Bruxelles en 1999.

Le texte est la base d’un modèle moderne, efficace et rentable.

Ce protocole résulte de l’amendement de la convention adoptée à Kyoto, au Japon en 1973.

L’objectif est d’éliminer les disparités entre les régimes douaniers et les pratiques douanières des parties contractantes qui peuvent entraver le commerce international.

Le ministre de la Planification Djossou Sémodji a expliqué que ce nouvel instrument permettra à la douane togolaise de faire face aux changements majeurs intervenus dans le commerce et dans les méthodes et techniques administratives afin d’offrir un meilleur service et d’attirer plus d’investisseurs au Togo.

Ce protocole prend également en compte les autres missions de la douane comme la protection contre les marchandises dangereuses, la lutte contre le trafic de stupéfiants, l’accompagnement des entreprises dans leur développement par l’utilisation de dispositions simplifiés et la facilitation dans la circulation transfrontalière des marchandises.

La ratification favorisera enfin l’optimisation des recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.