'Décentraliser la prospérité'

15/05/2018
'Décentraliser la prospérité'

Le gouvernement veut lutter contre l'exclusion financière

Le taux de bancarisation demeure faible au Togo. Confier son argent à un tiers n’est pas une démarche naturelle pour une partie de la population, notamment en milieu rural.

Pousser la porte d'une agence, s’asseoir face à un conseiller, répondre à des questions jugées intrusives et remplir des documents effraye.

Grâce aux nouvelles technologies il est maintenant possible d’ouvrir un compte sans passer par la case banque.

La Poste a lancé mardi 'Eco CCP'. Un compte courant et d'épargne que l’on peut ouvrir et créditer sans aucune autre formalité que de disposer d’un smartphone ou d’un mobile classique.

Il suffit de composer *165# pour l’activation via l’un des deux réseaux (Togo Cellulaire et Moov).

Ce nouveau service permet également de bénéficier de Flooz et Tmoney, des applications de transferts et de paiement et d’effectuer des paiements vers des banques classiques.

‘Eco CCP est un produit révolutionnaire qui modifie de façon irréversible les modes de gestion de l’économie domestique’, adéclaré Kwadzo Dodzro Kwasi, le directeur général de la Société des Postes du Togo (SPT).

Premiers ciblés, les habitants des zones rurales et enclavées qui sont exclus du circuit bancaire.

Pour le ministère des Postes et de l’Economie numérique, initiateur du projet, Eco CCP a pour objectif d’accroitre le taux de bancarisation, d’améliorer l’inclusion financière du monde rural et de promouvoir l’épargne.

‘Ce projet traduit la volonté du gouvernement, conforme à la vision du chef de l’Etat, de s’appuyer sur l’infrastructure mobile pour décentraliser la prospérité’, a déclaré Cina Lawson, la ministre.

Faure Gnassingbé était présent à Anfoin (62km de Lomé) pour le lancement officiel de cette initiative.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.