En bon père de famille

17/08/2018
En bon père de famille

S'appuyer sur des organismes à la solide réputation

Pas un jour ne passe sans la création d’un nouvel organisme de microfinance. Le secteur en croissance attise les convoitises.

Actuellement, 75 structures opèrent au Togo, mais seulement 54 sont en conformité avec la réglementation et disposent d’une autorisation. Dix d’entre-elles ont été fermées par les pouvoirs publics l’année dernière.

Un ménage salutaire qui n’est pas achevé.

‘Fréquemment, les populations déposent leur argent auprès d’institutions dont elles n’ont pas vérifié la solvabilité ou si elles disposent d’une autorisation. Les clients sont invités à la plus grande prudence. On ne pourra pas jouer le rôle de médecin après la mort’, explique Yombo Hodanou, le président de l'association professionnel des systèmes financiers décentralisés du Togo (Apsfd).

Régulièrement, la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO) rappelle les dangers que font courir aux clients ces organismes pas tous réglo.

Elle n’est pas seule. Le ministère de l’Economie et des Finances assure un contrôle de plus en plus étroit sur l’ensemble des institutions opérant au Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.