Investissements publics en augmentation de 13,1%

18/01/2014
Investissements publics en augmentation de 13,1%

Selon les estimations budgétaires, en 2014, les intérêts de la dette s’élèveront à 33,8 milliards Fcfa contre 30,1 milliards FCFA en 2013, soit une augmentation de 12,3% due pour une bonne part aux intérêts de la dette intérieure.

Les prévisions budgétaires relatives à l’amortissement de la dette publique en 2014 se situent à à 98,6 milliards, contre 85,1 milliards l’année dernière. Cette hausse de 15,9% peut s’expliquer par la poursuite de la réduction des arriérés intérieurs et par la volonté du gouvernement de respecter ses échéances vis-à-vis des créanciers.

Au ministère de l’Economie et des Finances, on fait observer que l’endettement est la résultante d’investissements dans d’importants programmes de développement : infrastructures, santé, éducation, énergie, …

Et justement, le montant total de l’investissement cette année sera de 260,5 milliards contre 230,4 milliards en 2013, + 13,1% via les ressources internes pour 118 milliards et externes pour 141,9 milliards.

En 2010, le Togo avait atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE entraînant l’annulation d’une grande partie de la dette extérieure par les bailleurs de fonds (Club de Paris, FMI, France, Espagne, Belgique, Chine, etc…). Depuis, Lomé a été en mesure d’emprunter à un niveau raisonnable, notamment grâce à des prêts concessionnels. Une nécessité si le pays veut poursuivre sa modernisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.