Lawson jette l’éponge pour mieux se défendre

31/10/2013
Lawson jette l’éponge pour mieux se défendre

Kolapo Lawson, le président du Conseil d’administration du Groupe Ecobank, dont le siège est au Togo, abandonne son poste. L’intérim est assuré par André Siaka.

Ecobank est secoué depuis plusieurs semaines par des allégations de mauvaise gestion visant les principaux responsables de l’entreprise, en particulier Kolapo Lawson.

Des informations, jugées malveillantes par le Groupe, ont été portées par Laurence do Rego, la directrice des Finances et du Risque.

‘Ces derniers mois, de très fortes pressions ont été exercées sur l'organisation et sur ma propre personne dans les médias. Celles-ci ont culminé avec des allégations, qui sont fausses, faites à la SEC du Nigéria, sur des questions relatives à la gouvernance de l’entreprise. Durant toute cette période, j'ai mené des discussions constructives sur la nécessité d'un examen indépendant de ces allégations. Le conseil a pris les décisions nécessaires pour nommer des parties indépendantes qui, j'en suis convaincu, mèneront les investigations sur ces allégations et examineront notre gouvernance d'entreprise avec le plus grand professionnalisme’, explique Kolapo Lawson dans un communiqué publié par la Banque. 

Pour ne pas être à la fois juge et partie, il a décidé d’abandonner ses fonctions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.