Le LSE accueille Ecobank et les officiels togolais

07/06/2019
Le LSE accueille Ecobank et les officiels togolais

Les officiels togolais vendredi à la Bourse de Londres

Après le succès de l’émission de son euro-obligation de 500 millions de dollars, Ecobank, dont le siège se trouve au Togo, a eu droit aux honneurs du London Stock Exchange (LES).

L’état major du Groupe a été convié vendredi à une cérémonie d’ouverture de séance pour célébrer la cotation sur le marché principal du LES.

L’obligation a fait l’objet d’une forte demande de la part d’investisseurs du Royaume-Uni, des Etats-Unis, d'Europe, du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique. 

‘Le succès de l’émission de notre première euro-obligation sur le marché principal londonien prouve la confiance des investisseurs internationaux envers la stratégie à long terme d’Ecobank’, a déclaré Ade Ayeyemi, le directeur général

La banque panafricaine a terminé l’année 2018 avec un bénéfice de 322 millions de dollars contre 182 millions l’année précédente, soit une progression de 77%.

En Afrique de l’Ouest, l’activité est tirée grâce aux marchés de Côte d’Ivoire et du Nigeria.

Persuadé qu’il faut encore assainir les ratios financiers pour poursuivre le développement, Ade Ayeyemi, a demandé à ses actionnaires de patienter pour recevoir des dividendes.

Le ministre de l'Economie et des Finances, Sani Yaya, et son collègue du Commerce, Kodjo Adedze, assistaient également à la cérémonie en compagnie de Patrick Tévi, le secrétaire général de la présidence de la République.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tirer les leçons de certains comportements

Justice

La prévalence de la justice populaire dit quelque chose du système judiciaire au Togo.

GoZem chargée 150.000 fois

Tech & Web

Lancée fin 2018,  l’application GoZem permet de réserver un taxi-moto depuis son smartphone

Méga fête le 21 juin

Culture

La Fête de la musique se déroule chaque 21 juin dans plus de 700 villes à travers le monde. Et à Lomé bien sûr.

Crises migratoires et terrorisme

Cédéao

Le Parlement de la Cédéao délocalise ses travaux dans la capitale togolaise pour parler de l'aide aux réfugiés.