Le petit prince de la banque africaine

15/06/2012
Le petit prince de la banque africaine

Arnold Ekpé (photo), l’emblématique patron du Groupe Ecobank, a assisté vendredi à Lomé à la 24e assemblée générale de la banque dont le siège se trouve au Togo.

Moment émouvant car à 59 ans, il quittera ses fonctions à la fin de l’année, à sa demande. Thierry Tanoh, venu de la SFI (et diplômé d’Harvard) prendra alors le flambeau.

En 12 ans, Ekpé a bâti un Groupe bancaire de dimension internationale.

Et les résultats annuels parlent d’eux-mêmes. Un bilan de 17,2 milliards de dollars à la fin 2011et une croissance de 64% par rapport à l’année précédente. 

Les dépôts ont augmenté de 52% pour atteindre 12,1 milliards de dollars.

Fier des résultats, il y a de quoi,  Arnold Ekpé a déclaré qu’Ecobank était devenu « le chef de file du secteur bancaire en Afrique avec une présence inégalée en termes de pays et de réseau d’agences ».

Auréolé du trophée de la «carrière exemplaire » décerné récemment par le magazine African Banker, M. Ekpé a indiqué que 2011 avait été une année de transformation pour la banque. « Nous avons terminé l’exercice comme un groupe solide, plus diversifié et plus dynamique que jamais », -a-t-il indiqué.

Présent dans 35 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe, Ecobank emploie 23.355 collaborateurs et dispose de 1.151 agences et bureaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.