Partage des risques

24/03/2012
Partage des risques

Lancée officiellement samedi, la Mutuelle d’Epargne et de Crédit Islamique du Togo (MECIT) est la première à fonder son activité sur les principes de la finance islamique.

Elle interviendra dans les secteurs du commerce, du bâtiment et de l’agriculture.

Les musulmans représentent environ 10% de la population.

La loi islamique appliquée au secteur de la finance repose sur des fondements spécifiques. Quatre critères principaux sont retenus :

- pas d’intérêt, ni d’usure
- pas de spéculation
- pas de financement d’activités incompatibles avec la loi coranique 
- principe de l'obligation de partage des risques

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.