Au-delà de toute considération politique

07/07/2018
Au-delà de toute considération politique

Jean-Pierre Fabre

Depuis près d’un an, le conflit entre le pouvoir et l’opposition tourne autour d’une seule question, la candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2020.

Les députés de la majorité ont adopté en septembre 2017 un projet de loi qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels. Cette disposition constitutionnelle s’appliquera dans deux ans lors de la prochaine présidentielle et ne peut être rétroactive.

Le président sortant pourra donc décider ou non de se représenter.

Du côté de l’opposition, c’est un tout autre discours que l’on entend. Hors de question que M. Gnassingbé puisse participer au scrutin.

‘Pour être sincère et pour ne pas tourner autour du pot, le principal point de divergence entre l’opposition et le pouvoir, c’est la possibilité pour le chef de l’Etat de se porter candidat pour un 4e mandat’, a déclaré il y a quelques jours sur une chaîne panafricaine Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC.

Il a rappelé ce que tout le monde sait depuis 11 mois.

Pour M. Fabre, ‘Une 4e candidature du président Faure Gnassingbé à la magistrature suprême amènera la violence’.

Dans ces conditions, et en dépit des efforts menés par les deux médiateurs mandatés par la Cedeao, on voit mal comment les deux camps pourraient parvenir à un accord.

En tentant d’empêcher Faure Gnassingbé de se présenter, les opposants pensent avoir une chance de l’emporter. Dans le cas contraire, ils savent qu’il sera difficile pour eux de gagner la partie. M. Gnassingbé reste populaire dans une bonne partie du pays et de nombreux électeurs jugent son bilan satisfaisant.

La population voit avant tout où est son intérêt au-delà de toute considération politique. A part vociférer contre les dirigeants du pays, l’opposition, qui siège au Parlement, n’a pas démontré sa capacité à assurer stabilité, développement et contribution aux réformes économiques et sociales.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Deux concerts à ne rater sous aucun prétexte

Culture

Deux concerts géants auront lieu à Tsévié et à Lomé à l'occasion des fêtes de l'indépendance.

La France récompense un projet d’innovation sociale

Développement

L’ONG WEP-Togo vient de recevoir le Prix international de la Fondation ‘La France s’engage’.

La lutte contre la pauvreté s'intensifie

Développement

61.000 foyers dans 585 villages les plus défavorisés recevront tous les trois mois pendant 2 ans deux ans, 15.000 Fcfa.

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.