Libye : recherche d’une solution politique

15/04/2011
Libye : recherche d’une solution politique

Malgré la poursuite des frappes aériennes de l’OTAN le conflit libyen s’éternise. Chacun est conscient qu’il n’y a pas d’issue militaire à la crise et qu’il faut chercher un compromis politique. Si l’objectif commun est de  démocratiser le régime libyen, de vives controverses se font jour sur les voies et les moyens pour y arriver.
 Dès le départ, l’Allemagne a été contre l’intervention militaire. Le retrait des Etats-Unis du commandement des opérations, le 31 mars dernier, a été lourd de conséquences. La France et la Grande-Bretagne, qui assurent à elles seules 50% des frappes au sol, s’énervent de voir que l'Espagne et l'Italie n’augmentent pas leur contribution.
Quant aux dirigeants du BRIC qui regroupe le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, ils ont fait part dans un communiqué commun de leur vive préoccupation sur la situation libyenne. Ils souhaitent que «les pays affectés parviennent à la paix (…) en fonction des aspirations légitimes de leurs peuples »  rappelant que « l'usage de la force doit être évité ».Dimitri Medvedev, le président russe a même affirmé que l'Otan allait « trop loin », outrepassant selon lui la résolution de l'ONU.
La voie apparait à présent ouverte pour une médiation africaine déjà initiée par cinq dirigeants et qui mérite d’être prise en considération.

Koffi Souza

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.