Protéger l’environnement : le Togo, nouveau Singapour

31/08/2014
Protéger l’environnement : le Togo, nouveau Singapour

Singapour : pas un papier sur la chaussée

Le gouvernement vient d’accorder deux mois de sursis pour les producteurs et importateurs d'emballages non biodégradables au Togo.

Il faut rappeler que la production, l’importation, la distribution et la commercialisation des sachets et emballages plastiques non biodégradables sont interdites au Togo depuis janvier 2011. Mais ces dispositions n’étaient guère respectées ;

Désormais, le gouvernement est décidé à sévir et, outre la saisie de leurs produits, les contrevenants risquent des amendes comprises entre 5 et 10 millions de FCFA et des peines d’emprisonnement allant de deux mois à deux ans, selon le communiqué.

Le Togo est engagé dans une politique de rénovation des voies et des canaux d »assainissement. Or  les sachets et emballages non biodégradables constituent une menace pour la santé et l'environnement. Ils polluent la ville, bouchent les canaux d’égouts, les ouvrages d’assainissement.

De façon plus générale il faut en appeler au sens civique des  citoyens. Singapour doit servir d’exemple au Togo. Dans cet eldorado économique asiatique, il est interdit de mâcher du chewing-gum dans le métro. Jeter un mégot par terre, est sanctionné par 500 dollars d’amende et jeter un papier entre 500 et 1000 dollars.

400 policiers de la National Environment Agency habillés en civil  ont comme seul mandat de faire respecter les règles de propreté Depuis plus de quarante ans, Singapour grâce à la propreté et la sécurité a connu une croissance rapide.

Le Togo doit s’inspirer de cette politique.

 

Koffi SOUZA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.