La grande traque

12/03/2016
La grande traque

Les coupables seront durement sanctionnés

La lutte contre la corruption et la mauvaise gestion s’intensifie. Après la procédure lancée contre un fonctionnaire de l’Office togolais des recettes, c’est au tour du ministère de la Santé de rendre public plusieurs affaires.

Les deux premières concernent des dépenses inéligibles effectuées lors de campagnes de vaccination et contre le paludisme. 154 personnes sont en cause pour un montant total de 80 millions de Fcfa. Elles ont remboursé les fonds.

 La troisième porte sur un détournement de fonds basée sur un reliquat de financement de l’OMS dont avait bénéficié le ministère de la Santé en 2014. La fraude porte sur plus de 100 millions de Fcfa.

Une enquête est en cours après l’ouverture d’une information judiciaire.

Mais ce n’est pas terminé. Le ministère affirme que d’autres malversations ont été découvertes sans donner pour le moment davantage de précisions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.