Retour à la case prison

21/08/2014
Retour à la case prison

Pascal Bodjona

Inculpé pour sa participation présumée à une escroquerie qui aurait coûté plusieurs dizaines de millions de dollars à un riche Emirati, Pascal Bodjona a été placé jeudi sous mandat de dépôt au terme d’une nouvelle audition chez le juge d’instruction.

L’enquête avance et de nouveaux éléments semblent avoir motivé son incarcération. Il n’est pas le seul impliqué dans ce dossier. Deux autres personnes sont inquiétées par la justice. D’abord celui qui est présenté comme le cerveau de l’escroquerie, Agba Sow Bertin, un sulfureux homme d’affaires togolais, actuellement en fuite ; ensuite le Français Loïck Le Floch-Prigent.

M. Bodjona, ancien ministre de l’Administration territoriale qui doit toute sa carrière au président Gnassingbé Eyadema et à son successeur Faure Gnassingbé, se présente aujourd’hui sans rire comme un ‘prisonnier politique’. Une thèse que ses sympathisants – dont la plupart sont rémunérés – tentent d’accréditer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.