Une justice pour le peuple

30/06/2020
Une justice pour le peuple

La Cour a toujours le dernier mot

Nul n'est au-dessus de la loi, pas même l'État. 

Akakpovi Gamato, le président de la Cour suprême CSM) a rappelé que tout citoyen pouvait saisir son institution pour un contentieux administratif.

Plus la peine de se plaindre ou de critiquer, la justice administrative est là pour aider la population.

Et M. Gamato de donner un exemple concret : ‘Un plein contentieux, c'est par exemple quand l’administration décide de licencier un fonctionnaire. L'agent peut saisir la justice. Si la décision est dite légale, l'agent est effectivement licencié ; mais si elle est déclarée illégale, soit l'agent est réintégré ou il a droit à des dédommagements’.

La Cour est également compétente pour des litiges fonciers dès lors qu’un terrain appartient à l’Etat ou à une municipalité. 

Cependant, peu de Togolais saisissent la Cour. Par peur, peut-être, par crainte de recevoir une facture salée des avocats ou par souci de ne pas rentrer dans une longue procédure.

La Cour suprême est pourtant l’un des maillons de la justice et de la protection des citoyens.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Sarakawa se refait une beauté

Tourisme

L’hôtel Sarakawa de Lomé vient d’achever des travaux de modernisation. Il était temps.

Ecoutez et regardez

Culture

Une plateforme dédiée à la promotion des artistes togolais a été lancée mercredi.

Une action de terrain au service de la population

Coopération

L'accès à l’eau potable est un besoin humain fondamental.

Coopération décentralisée avec le Togo

Coopération

Depuis 1992, les collectivités locales françaises peuvent signer des accords de coopération avec des autorités locales étrangères.