A la Une lundi

01/08/2011
A la Une lundi

Les journaux parus lundi reviennent sur le communiqué du procureur général indiquant que le dossier d’instruction relatif à la tentative d'atteinte à la sûreté de l'Etat était clos.

Le Correcteur estime que c'est sous la pression de la France que le Togo se voit contraint de faire évoluer le dossier. 

"De sources concordantes indiquent que la France s'est opposée à l'arrestation du général Tidjani à cause de l'éminent rôle qu'il continue de jouer aux côtés des Forces nouvelles de Soro en Côte d'Ivoire", écrit ce journal.

Pour Courrier de la République, le procès de Kpatcha Gnassingbé risque de conduire "à de grands déballages".  "Comment peut-on parler de flagrant délit au moment où le dossier d'instruction dure depuis 27 mois ?" s'interroge Courrier. 

"Affaire Kpatcha Gnasingbé : l'instruction clôturée, des avocats mécontents, le gal Tidjani nie tout, les secrets du dossier, un procès inédit en perspective, le grand déballage pourrait commencer après le 15 août", titre Liberté.

Dans Forum de la Semaine, Me Ajavon Zeus, un des avocats des inculpés s’exprime. "Je vais discuter avec mes clients pour savoir si les déclarations contenues dans le dossier sont réellement faites par eux", affirme l'avocat. 

Togo Presse se contente de reprendre le communiqué officiel du procureur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.