A lire mardi

26/02/2013
A lire mardi

Les commerçantes dont les échoppes ont été dévastées lors des incendies des marchés de Kara et de Lomé vont recevoir des aides financières permettant de reprendre leurs activités.

« L’accompagnement des victimes a commencé avec des réactions contradictoires d’amertume et de joie des bénéficiaires », note Forum de la Semaine.

Mais pour les journaux favorables à l’opposition, tout est évidemment négatif. Liberté parle de « victimes escroquées », son confrère L’Alternative cite le cas  d’une commerçante « qui s’évanouit après s’être vu tendre 850 000 francs sur 100 millions de francs déclarés ». 

Dans les colonnes de Forum de la Semaine, on lira une interview du président du CAR (opposition), Dodji Apévon. Ce dernier se déclare favorable au dialogue. «C’est en allant négocier, discuter qu’on va soumettre les problèmes et trouver des solutions », explique-t-il.

L’Indépendant Express accuse le ministre de la Communication, Djimon Oré, d’avoir volé 8 millions de Fcfa de l’enveloppe globale prévue pour l’aide à la presse. Ce journal met en cause sa morale et son éthique.

Togo Presse évoque l’entretien entre Faure Gnassingbé et Dominique Lafont, l’un des responsables du Groupe Bolloré qui était à Lomé lundi pour superviser les travaux de construction du 3e quai au port.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.