A lire vendredi

18/05/2012
A lire vendredi

"La tenue d'élections libres et crédibles constitue aujourd'hui la priorité des priorités", déclare vendredi Patrick Spirlet, le représentant européen au Togo, dans les colonnes de Forum de la Semaine. Propos identiques à lire également dans le Canard Indépendant.

Ce journal souligne la méfiance de la classe politique qui a du mal à s'entendre sur un minimum pour aller à ces élections. 

Liberté qualifie de « comédie », les discussions entamées en début de semaine entre le gouvernement et les partis politiques, « sans représentativité », sur la réforme du code électoral.

Ce quotidien évoque également la situation d’Agba Bertin. Accusé d’avoir escroqué un riche Emirati de près de 50 millions de dollars, il aurait été « extrait manu militari de son lit d'hôpital et reconduit à la prison civile de Tsévié". M. Bertin, victime d’une crise cardiaque vait été hospitalisé au CHU-Tokoin.

Et L’Alternative de préciser qu’ « Alors qu'il était encore sur son lit d'hôpital, une unité de la gendarmerie d'environ 15 personnes lourdement armées, avec à sa tête le fameux capitaine Akakpo firent irruption de façon fracassante dans la cabine au CHU-Tokoin le mercredi matin, pour intimer l'ordre au patient de ramasser ses effets pour retourner à la prison civile de Tsévié".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.