« Koffigoh est grillé »

08/12/2010
« Koffigoh est grillé »

"La Cédéao demande à Laurent Gbagbo de quitter le pouvoir", titre mercredi Liberté qui reproduit une interview de Kofi Yamgnane publiée la veille dans le quotidien français le Télégramme. Dans cet entretien, l’homme politique franco-togolais » explique qu’il faut soutenir Alassane Ouattara.
Côte d’Ivoire toujours avec un commentaire du Magnan Libéré sur la présence de Joseph Kokou Koffigoh (chef des observateurs de l’Union africaine) à la cérémonie d’investiture de Laurent Gbagbo samedi dernier à Abidjan. Un comportement critiqué par l’UA. « Il est complètement grillé », estime le journal.
"Koffigoh a choisi Gbagbo", titre de son côté La Dépêche.
"On le sait ami de Laurent Gbagbo, mais de là à sortir de sa neutralité que lui assigne son statut de chef de la délégation des observateurs de l'UA, laisse perplexe; son acte entache la dignité et la respectabilité auxquels les togolais ont droit à l'extérieur", souligne l’hebdo.
Le Messager s'inquiète du retard pris dans la nomination des 4 membres la HAAC désignés par le chef de l’Etat.
Enfin Global Sport assure que la Fédération togolaise de football (FTF) devra payer 320 millions de Fcfa à l’ancien entraineur belge Jean Thyssen pour rupture abusive de contrat ; une exigence formulée par la FIFA.
En photo : Joseph Kokou Koffigoh en mai 2008 à la Présidence à Abidjan

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.