'Le contrôle fiscal n’est pas une mauvaise chose en soi'

17/10/2018
'Le contrôle fiscal n’est pas une mauvaise chose en soi'

De nombreux contribuables passent encore entre les mailles du filet

Le contrôle fiscal apparait comme le corolaire ou la contrepartie normale de l’obligation qui est faite au contribuable de produire des déclarations exactes et sincères, explique mercredi l’un des responsables de l’Office togolais des recettes (OTR) dans les colonnes du Messager.

C’est une évidence, mais dans un pays où le paiement de l’impôt n’est pas une démarche naturelle, il est bon de rappeler les fondamentaux du civisme fiscal.

Informations complémentaires

Le Messager N°593.pdf 945,69 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.