Le téléphone fixe n’est pas encore mort

12/10/2018
Le téléphone fixe n’est pas encore mort

L'IP va remplacer le filaire avec de nouvelles utilisations

Qui dispose encore d’une ligne téléphonique fixe au Togo ? Plus grand monde. Il y a encore les entreprises, l’administrations, les ambassades. Les particuliers sont rares.

Selon L’Union paru vendredi, les abonnés au téléphone classique sont passés de 64.000 en 2013 à 36.111 en 2017.

Et le phénomène va s’amplifier avec les nouvelles solutions technologiques qu’offrent les portables.

Le filaire tel qu’on le connaît aujourd’hui a-t-il encore de l’avenir ? Sans doute pas.

Mais il n’est pas mort et enterré pour autant. Les Box et la voix sur IP sont amenées à se développer.  

Informations complémentaires

L'Union N°1169.pdf 2,70 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.