Remords

23/05/2018
Remords

L'opposition est peut-être passée à côté de son destin

Les opposants ont-ils des regrets, se demande mercredi Togo Matin. En septembre 2017, les députés de la majorité avaient adopté un projet de loi limitant le nombre de mandats présidentiels. L’opposition parlementaire avait boycotté le vote espérant ainsi obtenir au mieux le départ immédiat du chef de l’Etat, au pire l’impossibilité de se représenter en 2020.

Mais 9 mois après les début de la crise politique, certains opposants se demandent s’ils n’auraient pas mieux fait de voter le texte.

Informations complémentaires

Togo Matin N°318.pdf 1 005,90 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.

Agropoles : le Sud-Coréen Saemaul s'engage

Coopération

Des experts de la Fondation sud-coréenne Saemaul sont attendus au Togo pour accompagner la création de l'agropole de Kara.

Des vies sauvées

Santé

Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) vient de tirer le sonnette d'alarme. Le Togo manque de sang.