Travailleuses du sexe : rien de va plus entre ivoiriennes et togolaises

03/06/2011
Travailleuses du sexe : rien de va plus entre ivoiriennes et togolaises

Depuis le déclenchement de la guerre contre le régime Gbagbo en mars, de nombreuses Ivoiriennes ont trouvé refuge au Togo et, notamment, à Lomé. Pour gagner leur vie, certaines s’adonnent au métier de serveuses de bars.
Souvent qualifiées de « prostituées » ou de « voleuses de clients », elles ont mauvaise réputation auprès des travailleuses de sexe d’origine togolaise. L’Union, paru vendredi, a mené l’enquête sur ce conflit.

Informations complémentaires

L\'UNION N°400.pdf 1,62 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.