Aux élus de tracer l’avenir

15/05/2014
Aux élus de tracer l’avenir

Le gouvernement a détaillé jeudi soir les modalités des concertations entre les partis politiques représentées à l’Assemblée nationale concernant les réformes institutionnelles et constitutionnelles.

Le gouvernement n’aura qu’un rôle d’observateur, mais pourra répondre aux éventuelles demandes des uns et des autres.

Le communiqué officiel publié dans la soirée précise que les partis se retrouveront le 19 mai. L’ordre du jour des discussions sera consacré  en priorité aux points de l’Accord politique global (APG) qui n’ont pas encore été mis en œuvre. Toutefois, les parties prenantes peuvent proposer d’autres points supplémentaires.

Chaque délégation comprendra quatre membres.

Les participants s’organiseront pour la direction des travaux et définiront d’un commun accord les modalités de leur déroulement.

Le choix de confier la responsabilité des discussions aux formations parlementaires est dicté par la nécessité d’une adhésion de la représentation nationale.

Au terme des échanges, les propositions de réformes seront envoyées à l’Assemblée nationale.

Le Togo organisera en 2015 des élections présidentielles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.