Boycotter ? Moi jamais !

06/03/2015
Boycotter ? Moi jamais !

Gerry Taama

Gerry Taama a déposé son dossier de candidature à la Commission électorale et attend sa validation.

Pour le fondateur du NET, un petit parti de l’opposition, il n’y a aucune raison de vouloir boycotter le scrutin présidentiel du 15 avril.

‘Ne pas aller à l’élection, c'est comme demander à un élève de ne pas se présenter à l'examen sous prétexte qu'il n’obtiendra que 5 de moyenne et que seul le premier de la classe obtiendra une bourse’, explique-t-il.

Le boycott n'est pas une solution, assure M. Taama. Il faut aller voter, et malgré la multiplicité des candidatures, exprimer le raz le bol des populations en désignant l'un des candidats de l'opposition. 

Gerry Taama entend bien impacter le débat électoral et croit à sa bonne étoile au soir du 15 avril.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.