Derniers ajustements

24/09/2013
Derniers ajustements

La Banque africaine de développement (BAD), l’Union européenne (UE) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) accompagnent le Togo dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) qui a pris le relais du Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté. 

Mardi à Lomé, le représentant du ministre de la Planification,  Essohanam Edjéou a organisé une rencontre destinée à faire les derniers ajustements avant la mise en oeuvre de cet ambitieux projet.

«Ce plan de suivi-évaluation va permettre de disposer d’un système efficace qui rende compte des progrès et des résultats obtenus au fur et à mesure du déroulement de la SCAPE’, a indiqué M. Edjéou.

La SCAPE est le cadre directeur des interventions en faveur du développement pour la période 2013-2017.

600 milliards FCFA. C’est la somme que devra débourser le Togo chaque année pendant quatre ans pour atteindre les objectifs fixés par la SCAPE

La Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) du Togo offre un cadre de développement à moyen terme pour réaliser la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Gouvernement, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et la vision des autorités de faire du Togo un pays émergent d’ici 15 à 20 ans, respectueux des droits de l’Homme et promouvant l’Etat de droit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.