Dix ans après, l’heure du retour a sonné

22/07/2014
Dix ans après, l’heure du retour a sonné

Ils avaient fui au Ghana et au Bénin lors des violences de 2005. La plupart des réfugiés togolais sont rentrés depuis plusieurs années, mais il reste une poignée d’irréductibles qui préfèrent bénéficier des aides du HCR plutôt que de regagner leur pays.

Depuis le début du mois, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Haut-Commissariat togolais aux rapatriés et à l’action humanitaire (HCRAH) sont parvenus à rapatrier volontairement 27 ressortissants togolais installés au Ghana.

Il n’y a aujourd’hui plus aucune raison objective de craindre quoi que ce soit au Togo.

Les raisons qui poussent les derniers Togolais à ne pas rentrer n’ont rien à voir avec la situation sécuritaire ou politique ; leur choix est plutôt guidé par le statut et les avantages dont ils bénéficient en qualité de réfugiés.

  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.