Filet de protection sociale

14/01/2015
Filet de protection sociale

Une initiative qui vise directement les plus démunis

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mercredi à Landa, un village situé dans la Kozah (420 km de Lomé) où est mis en œuvre un projet original.

Afin de lutter contre la malnutrition chez les enfants de 0 à 24 mois, les femmes enceintes d’au moins trois mois et favoriser la récupération des enfants atteints de malnutrition aigüe, sévère ou chronique, la Banque mondiale et le gouvernement ont lancé le programme pilote des transferts monétaires.

21.500 personnes directement touchées dans les régions de la Kara et des Savanes (12 préfectures) recevront une allocation mensuelle de 5.000 Fcfa pendant 3 ans. L’opération sera progressivement étendue au reste du pays.

Un soutien qui constitue un véritable filet de protection sociale et permet de lutter contre la pauvreté.

Le budget total s’élève à 4,4 milliards de Fca répartis entre l’Etat et la Banque mondiale.

Plusieurs membres du gouvernement accompagnaient le chef de l’Etat dont Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, Dédé Ekoué Ahoefa, la ministre de l’Action sociale, Djossou Sémodji en charge de la Planification, Bernadette Legzim-Balouki, la ministre du Commerce, le titulaire de l’Agriculture, Koura Agadazi et la ministre de la Communication, Anaté Kouméalo.

On notait également la présence du représentant de l’UNICEF, Boukhary Iselmov.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.