Financements solidaires : information en région

13/05/2014
Financements solidaires : information en région

Victoire Dogbé-Tomegah

Créé en début d’année, le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) est désormais en phase opérationnelle avec le lancement de l'APSEF. Un produit destiné à régler la question de l’exclusion financière en assurant l’accès à la petite épargne, au micro crédit ou à la micro-assurance aux populations vulnérables pour des activités génératrices de revenus.

Le FNFI est piloté par Victoire Dogbé-Tomagah, la ministre du Développement à la base dont le département a déjà beaucoup fait pour aider le monde rural.

Depuis lundi, la ministre est en région pour informer la population sur l’existence de ces aides et sur les conditions d’octroi. Elle a fait étape dans les villages d’Agoè, d’Agbalépédogan et d’Avénou (préfecture du Golfe). Elle est accompagnée par Prosper Houenou, directeur général par intérim du Fonds et Reckya Madougou Yedo, ancienne ministre de la Micro finance et de l’Emploi du Bénin.

L’Etat n’accorde pas directement les crédits, les fonds sont confiés à une vingtaine d’IMF, des institutions de micro finance.

300.000 bénéficiaires devraient profiter de l’APSEF d’ici la fin de l’année.

D’autres produits financiers innovants seront proposés à la population dans les mois qui viennent.

La BOAD soutient le projet ; d’autres partenaires ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.