Gilbert Bawara : ‘Nos concitoyens sont amoureux du mouvement’

08/09/2017
Gilbert Bawara : ‘Nos concitoyens sont amoureux du mouvement’

Gilbert Bawara

La capitale togolaise a retrouvé son calme vendredi après deux jours de manifestations organisées par l’opposition. Quelques échauffourées se sont produites dans la matinée à Bé, un quartier qui est historiquement le fief de l’opposition. Quelques jeunes ont joué au chat et à la souris, mais sans incident grave notable.

‘Le bon déroulement des manifestations à Lomé et dans plusieurs localités constitue une parfaite illustration que ces libertés et manifestations ne sont nullement restreintes ni réprimées dans le sang comme certains médias mal intentionnés le laissent penser’, explique à Republicoftogo.com Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique.

Et l’officiel de rappeler que des dizaines de manifestations organisées ces derniers mois par des partis politiques d'opposition n'ont connu aucun incident et aucun dérapage, sauf les incidents du 19 août qui témoignent des velléités de soulèvement et de révolte du PNP et de son dirigeant.  

Pour M. Bawara, le président Faure Gnassingbé a toujours été attentif aux préoccupations des Togolais. La preuve, il a pris les devants en faisant adopter un projet de réforme constitutionnelle visant à la limitation du mandat présidentiel et à à l'instauration d’un scrutin à deux tours. 

‘Cette initiative constitue un acte de sagesse, et témoigne du souci de préserver le climat de paix et de sécurité en évitant d'offrir un prétexte à ceux qui chercheraient plutôt à provoquer l'instabilité et le désordre en distillant le venin de l'intolérance, de l'intégrisme et du radicalisme, sur fond de relents communautaristes de repli identitaire et de fanatisme religieux. Nous ne tolérerons pas les menaces’, prévient le ministre.

Après les manifestations de protestation, l’heure du débat démocratique a sonné. Un débat qui doit se dérouler à l’Assemblée nationale.

‘UNIR à lui tout seul ne dispose pas de la majorité qualifiée requise pour opérer les réformes sans les autres partis parlementaires, rappelle Gilbert Bawara. Il invite donc la majorité et l’opposition parlementaire à soutenir l’initiative de révision constitutionnelle.

Et le ministre de la Fonction publique de conclure son propos en soulignant que les Togolais détestent 'une société statufiée où rien ne bouge. Nos concitoyens sont amoureux du mouvement'.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

80 jurés pour juger d'affaires graves

Justice

La première session de la Cour d'assises de l’année a débuté lundi. 63 affaires seront jugées.

Développement durable : un Togolais récompensé

Environnement

Le togolais Florent Tiassou vient d’être récompensé par Der Wirtschaft pour son engagement en faveur du développement durable.

Tournoi national d'échecs à Lomé

Sport

La coupe d’échecs du président de la République aura lieu du 23 au 28 juillet à l’hôtel Le Bénin à Lomé.

Dix ans de fidélité à la richesse des cultures

Culture

Comme chaque année, le magazine L’Initiateur sort un numéro spécial consacré aux Evala.