Hordes de voyous dans les rues de Lomé

18/10/2017
Hordes de voyous dans les rues de Lomé

Très loin d'un combat démocratique

Des groupes de jeunes membres de l’opposition harcèlent depuis ce matin les forces de l’ordre à Lomé et dans sa banlieue. Ils s’attaquent également aux édifices publics, aux commerces et aux passants qui ont le malheur de se trouver sur leur passage.

A Agoé, la poste, le commissariat et le bureau des douanes ont été incendiés.

La police et la gendarmerie font preuve de retenue en repoussant les casseurs à l’aide de gaz lacrymogène. 

Ces incidents graves sont la conséquence de l’appel lancé par la coalition de l’opposition pour des manifestations mercredi et jeudi. Marches interdites par les autorités qui ont autorisé les opposants à organiser un meeting sur la plage de Lomé.

Les saccages et violences de ce jour n’ont rien à voir avec l’expression de revendications démocratiques.

L’opposition encourage la casse et le climat de peur dans la population. C’est une stratégie clairement affichée.

La capitale était très calme. Les habitant ayant préféré rester chez eux de peur d’avoir à subir les agissements de hordes de voyous.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.