‘Il n’est pas question de casser la maison Togo’

14/02/2018
‘Il n’est pas question de casser la maison Togo’

La maison a déjà été endommagée par 6 mois de manifestations

A la veille de l’ouverture du dialogue, la coalition de l’opposition a rappelé ses exigences. Elle exige un retour à la constitution de 1992 (le projet de réforme voté par les députés de la majorité est très proche dans la formulation concernant la limitation des mandats présidentiels), le vote pour la Diaspora et le ‘déverrouillage des institutions de la République’. C’est ce qu’à indiqué mercredi Nathaniel Olympio, le responsable du Parti des Togolais, une petite formation extra-parlementaire.

Selon lui, ‘la constitution de 1992 demeure la seule boussole que la coalition a en main’.

Mais il se déclare prêt aux discussions :  ‘Il n’est pas question de casser la maison Togo, mais de viser l’intérêt du peuple afin que cela ne constitue pas une humiliation pour ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.