Il n'y a pas une opposition, mais des oppositions

17/10/2018
Il n'y a pas une opposition, mais des oppositions

Le Togo compte de très nombreuses formations d'opposition

Depuis le début de la crise politique, on a l’impression que l’opposition n’est représentée que par un seul interlocuteur, la coalition des 14 partis emmenés par l’ANC.

Fausse impression évidemment car il existe dune multitude autres formations qui se situent également dans les rangs de l’opposition.

Et elles déplorent d’être marginalisées.

C’est le cas du Parti du renouveau et de la rédemption (PPR). 'Notre classe politique est inconséquente et championne de l'ostracisme', estime Nicolas Lawson, son fondateur.

Le PPR n’a pas une grande influence politique, mais il a le mérite d’exister. Il n’est pas le seul. On peut aussi citer le NET, Obuts et bien sûr l’UFC, parti historique de l’opposition.

La coalition créée il y a un peu plus d’un an rassemble l’ANC qui dispose d’une certaine représentativité, mais ses autres membres ne sont que des micro partis, sans appuis, sans militants, sans implantation régionale. Un regroupement d’opportunités à un moment où ces acteurs pensaient pouvoir cueillir le pouvoir après quelques manifestations violentes. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vitesse excessive

Faits divers

Un grave accident s'est produit mardi à Lomé sur le Boulevard Jean-Paul II. Huit personnes ont été gravement blessées.

Formation et guidage sur cible

Coopération

La France poursuit la formation des personnels de la Marine togolaise pour les interventions en mer et la lutte contre la piraterie.

PEV : une nouvelle campagne démarre le 30 janvier

Santé

Une nouvelle campagne de Vaccination nationale contre la rougeole et la rubéole débute débute le 30 janvier.

Le Roy veut structurer l’écosystème du football

Sport

Identifier les jeunes disposant d’un réel potentiel, telle est l’ambition du concours ‘Graines du Togo’, qui vient de débuter.