Indépendance, impartialité et professionnalisme

21/04/2015
Indépendance, impartialité et professionnalisme

Robert Dussey

Environ 500 observateurs étrangers couvriront le scrutin du 25 avril prochain. Membres d’organisations internationales et d’ONG ils veilleront à la bonne tenue de l’élection présidentielle.

Mardi, le ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey, son collègue de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara, les présidents de la Céni et le patron de la FOSEP ont accueilli une centaine d’observateurs lors d’une conférence de presse d’avant match.

‘L’observation électorale internationale est aujourd’hui admise comme une pratique faisant partie intégrante des processus électoraux démocratiques. Elle constitue la preuve réelle que la démocratie et ses principes sont universellement partagés et collectivement maitrisés. Votre présence au Togo (…) marque votre attachement aux valeurs et aux principes démocratiques que le peuple s’est donné lui-même depuis plusieurs années’, a déclaré M. Dussey.

Pour sa part, Gilbert Bawara a indiqué que la campagne se déroulait dans le calme et la dignité.

Concernant le processus de collecte et de centralisation des résultats, le président de la Commission électorale, Issifou Taffa Tabiou, a rappelé que le mécanisme adopté unanimement assure la transparence du vote et des résultats. Il a demandé aux observateurs indépendance, impartialité et professionnalisme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.