Inondations : cérémonie en grande pompe

12/10/2013
Inondations : cérémonie en grande pompe

Pour permettre au Togo de lutter plus efficacement contre les catastrophes naturelles, et principalement les inondations, le gouvernement japonais vient d’offrir 25 camions-pompes. Valeur du don, 2,5 milliards de Fcfa.

C’est l’ambassadeur du Japon à Lomé, Inoué Susumu, qui a officiellement remis le matériel vendredi au ministre des Transports et des Travaux publics, Ninsao Gnofam.

La coopération entre le Japon et le Togo est soutenue. Elle s’inscrit, notamment, dans le cadre du Kennedy Round (KR).

Tokyo a livré fin septembre pour plus de 2 milliards de Fcfa de riz. Sa vente sur le marché togolais à un prix compétitif doit permettre de soutenir des projets socio-économiques dans le pays.

La coopération du Togo et du Japon via le projet KR a permis d’exécuter, avec l’accord du gouvernement japonais, des projets sociaux et de développement dans le secteur agricole. Appuis alimentaires aux sinistrés des inondations de 2010, construction magasins d’entreposage agricole, réhabilitation du centre de développement agricole de Notsè, réduction et équilibre des prix du blé, notamment.

Photo : le diplomate japonais entouré des ministres de l’Administration territoriale, des Transports & Travaux publics et de l’Action sociale 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.