Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

02/05/2014
Kouméalo Anaté souhaite l’émergence d’une presse responsable

Kouméalo Anaté

A l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, Kouméalo Anaté, a publié vendredi un message dans lequel elle souligne que le gouvernement est soucieux de garantir la liberté d’expression et son corollaire la liberté de la presse, liberté garantie par la constitution togolaise.

C’est l’un des principes clés de l’établissement et du développement d’un Etat économiquement et socialement stables, écrit la ministre.

Le Togo, rappelle Mme Anaté, offre l’un des meilleurs environnements juridiques en Afrique pour encadrer et assurer l’émergence d’une presse libre, indépendante et plurielle. 

Toutefois, la qualité se renforcera dès lors que les médias respecteront scrupuleusement les règles régissant le métier : éthique, déontologie, responsabilité des journalistes dans l’exercice de la profession

‘Sans ces dispositions, met en garde la ministre, le risque est grand de tomber dans le libertinage et l’anarchie qui sont contre productifs pour l’avènement d’un Togo stable et émergent’.

Informations complémentaires

Message de la Ministre.pdf 55,54 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.