L’esprit récup

21/12/2011
L’esprit récup

La crise dans les universités donnent un nouveau souffle à certains partis d’opposition à court d’idées, de programme et de soutien. Bref, un bon moyen de sortir d’un quasi anonymat.

Mardi, c’était Nicolas Lawson du PRR qui s’en donnait à cœur joie pour dénoncer l’incurie du gouvernement. Aujourd’hui, c’est Jean Kissi, le secrétaire national du Comité d’action pour le  renouveau (CAR) qui fustige la « rafle policière » effectuée la veille contre une dizaine d’étudiants. A défaut de « rafle », il s’agissait, rappelons-le, d’une interpellation qui a duré quelques heures à peine.

Et M. Kissi de prédire pour le Togo le scénario de la Place Tahir !

«C’est dans toutes les grandes villes de ce pays qu’on va avoir la place Tahir », déclare-t-il au micro de Victoire FM, une radio privée de Lomé.   

Et ce n’est pas tout. Ce responsable du CAR explique que depuis qu’il est majeur c’ « est le gouvernement le plus incompétent que j’ai jamais vu dans ma vie.  Le gouvernement a  échoué totalement dans sa politique (…) ».

Enfin, M. Kissi se perd s’égare dans des analyse alambiquées : 

« Nous sommes dans des conférences internationales et nous savons que le Togo peut avoir droit à beaucoup d’argent, mais des pays hésitent tout simplement parce que le pays héberge des terroristes et des gens qui sont complices des vendeurs  de drogue ».  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.