L'opposition donne des migraines au président du Ghana

08/03/2018
L'opposition donne des migraines au président du Ghana

Nana Akufo-Addo, le président du Ghana

Les opposants ont décidé de reporter leur série de manifestations d’une semaine. Selon, l’une des responsables de la coalition, cette décision fait suite à une demande du président ghanéen qui est facilitateur dans la crise politique au Togo.

‘Il nous a été demandé de reporter d’une semaine les manifestations afin de permettre au facilitateur de rencontrer le gouvernement et le convaincre de suspendre le processus électoral, comme la coalition a accepté de suspendre ses manifestations'.

On a du mal à suivre la logique de cette responsable de l’opposition.

Comment mettre sur un pied d’égalité la suspension de marches de protestation et l’arrêt d’un processus électoral. Du jamais vu !

Le Togo dispose d’institutions. Des élections sont prévues cette année ainsi qu’un référendum constitutionnel.

Brigitte Adjamagbo-Johnson a prévenu qu’en cas de refus du gouvernement, ‘et si au bout d’une semaine, la solution n’est pas trouvée et qu’on est toujours dans la logique de coup de force, les manifestations reprendront de plus belle’.

On le constate, l’opposition n’est pas vraiment intéressée par un dialogue franc et sincère. Depuis le départ, elle cherche à éjecter le président Faure Gnassingbé. En cas d’échec de son plan, elle choisira le chaos. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Emmanuel Sogbadji, un artiste perfectionniste

Culture

Marc Vizy, l’ambassadeur de France à Lomé, a remis mercredi les insignes de Chevalier des Arts et Lettres à Emmanuel Sogbadji.

Le Parlement de la Cedeao n'a jamais évoqué un report des élections

Cédéao

Le contexte électoral est propice aux tentatives de désinformation. Internet est un accélérateur de fausses informations.

Terrorisme : anticiper une éventuelle menace

Coopération

Les forces de sécurité togolaises, en partenariat avec la France, ont achevé mercredi un exercice destiné à lutte contre la menace terroriste.