L'opposition ne parle pas encore de boycott

17/11/2018
L'opposition ne parle pas encore de boycott

Jean-Pierre Fabre

Les leaders de la coalition de l’opposition se sont retrouvés samedi dans les rues de Lomé pour une énième marche de protestation.

Pas de grande foule. En début de cortège, on remarquait la présence de Jean-Pierre Fabre, le chef de l’ANC, de Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson et d’Antoine Folly, notamment.

Les opposants réclament la reprise complète du processus électoral et le report des élections législatives prévues le 20 décembre.

'Si la CEDEAO veut résoudre le problème togolais par les élections législatives, il faut prendre des dispositions pour que le scrutin soit acceptable,  transparent, équitables et démocratique', a déclaré M. Fabre qui accuse le pouvoir d'’organiser ces élections unilatéralement’.

Mais à un mois du scrutin, le principal animateur de la coalition s’est bien garder de prononcer le mot boycott.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Transformation numérique : le revers de la médaille

Tech & Web

La transformation numérique a bouleversé le quotidien de nombreux Togolais. Mais de nouvelles menaces sont en plein essor.

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).